Question :

Cheikh pour revenir à ce sujet-là 3afwan, je vous ai marqué : n’est ce pas une faiblesse de la foi et du tawakul de demander la roqiya aux autres comme demander de nous faire des dou3as ? Est ce que cela ne fait pas partie de la faiblesse de la foi et du tawakul de demander ça aux gens ? Tafadal cheikh wa jazâka-Llâhu khayran.


Réponse :

Celui qui peut ne pas demander est mieux que celui qui va demander car le Prophète صلى الله عليه وسلم quand les sahabas lui [ont preté] allégeance de n’adorer qu’Allah quand ils voulaient entrer /sont entrés en Islam, dans l’allégeance il leur a dit que : “vous ne demanderez rien ni quoi que ce soit à autrui “, tant que cela est possible. C’est pour cela que pour la roqiya, j’essaie de me [la] faire à moi même. Je lis à moi même, [au] maximum, je fais à mon épouse ou bien c’est elle qui me fait pour ne pas sortir du hadith des soixante-dix mille qui vont entrer au Paradis sans passer par l’Enfer. Mais vraiment si la personne est dans la darora [nécessité] c’est permis. Ce n’est pas interdit à ce point. Si la personne est dans la darora elle le fait bi-idhni-Llâhi تعالى mais elle n’exagère pas, elle laisse le tawakul 3ala Lah سبحانه وتعالى. Ce n’est pas comme certaines femmes ici, les jâhilat, une fois par semaine ou deux fois par semaine : roqya. Elle va chez les gens, deux fois par semaine elle va chez chez le raqui. C’est quoi ça ? Une fois dans la vie, deux fois [mais pas tout le temps].